L'Autre monde

« Les Dieux tissent des malheurs pour les hommes afin que les générations à venir aient quelque chose à chanter » (Homère)

L’Odyssée est composée au VIIIème siècle avant notre ère, période de troubles en Grèce qui conduit de nombreux citoyens à émigrer vers le Sud de l’Italie. Il n’y a alors ni cartes maritimes ni instruments de navigation. Cette périlleuse traversée suscite nombres de craintes et fantasmagories. Dans cette région se situeraient les épisodes de l’Odyssée liés à l’Autre monde, celui de la magie et du surnaturel.

Ulysse devra résister au funeste chant des Sirènes, à la faim devant les vaches sacrées du soleil, échapper aux monstres Charybde et Scylla et aux géants anthropophages comme le Cyclope ou les Lestrygons et se rendre jusqu’au seuil des Enfers pour y apprendre enfin le chemin jusqu’à Ithaque.

Ces photographies sont tirées en cyanotype, un des premiers procédés de tirage photographique, qui doit son nom à sa couleur.  Alors que nous voyons la Méditerranée et son ciel d’un bleu intense, le mot « bleu » n’existe pas dans la langue d’Homère. L’adjectif qui plus tard désignera un bleu foncé renvoie dans l’Odyssée au monde de la Nuit et des Enfers, c’est-à-dire à l’Autre monde.